vendredi 1 mai 2020

Panna cotta végétale au lait d'amande, coulis de fraises maison au Thermomix




Une alternative aux laits animaux, c'est une première recette testée et approuvée et hyper simple et rapide.

A faire la veille ou au minimum 3 heures avant de les déguster.

Ingrédients pour 5 panna cotta:

200 ml de lait d'amande (vous pouvez le faire maison je publierai bientôt la recette)
250 ml d'amande cuisine (ou de crème d'amande)
2 gr d'agar-agar
2 cuillères à soupe de miel d'acacia
1 sachet de sucre vanillé

Pour le coulis:

350 g de fraises ou plus (équeutées)
2 cuillères à soupe d'eau
Sirop d'agave (quantité à ajuster selon votre goût)

Pour la panna cotta:

Mettre tous les ingrédients dans le bol du Thermomix (ou dans une casserole à feu doux, bien remuer le tout pendant 10 min), programmer pour 10 min à 90°, vitesse 2.

Verser ensuite dans des petits pots de yaourt en verre ou tout autre contenant à votre disposition, laisser refroidir à température ambiante, couvrir avec un petit couvercle et mettre au frigo dès que la préparation est refroidie, elle va figer petit à petit.

Pour le coulis de fraises:

Mettre les fraises dans le bol du Thermomix, ajouter le sirop d'agave et l'eau et programmer pour 5 minutes à 90°, vitesse 3.

A la sonnerie vous pouvez laisser tel quel ou mixer 10 secondes vitesse 4/5.

Réserver au frais.

Le lendemain, ou quelques heures après, sortir vos panna cotta du frigo et verser le coulis, déguster sans attendre.





mardi 21 avril 2020

Muffins choco-banane





J'avais deux bananes qui étaient en train de se perdre et un yaourt dont la date de péremption était limite, j'ai recyclé le tout dans cette super recette facile et rapide.

N'hésitez pas à faire la recette avec les ingrédients que vous avez à la maison.

Vous obtiendrez des muffins ultra moelleux.

Pour 12 Muffins choco-banane

300 g de farine (T65 pour moi)
1 sachet de levure (10g)
90 g de sucre complet (j'en ai mis 70 g c'était assez sucré à mon goût...)
2 pincées de sel
125 g de lait (d'amande, d'avoine, de vache, de soja etc...)
1 yaourt (de brebis, de chèvre, de vache, de soja), j'ai testé au yaourt de chèvre
1 oeuf
70 g de beurre fondu
2 bananes (bien mûres de préférence)
1 sachet de sucre vanillé
100 g de pépites de chocolat ou de chocolat coupé en petits morceaux
Pour faire cette recette il ne faut pas trop mélanger la pâte et surtout ne pas utiliser un robot ou un fouet.

Préchauffer le four à 180°.

Faire fondre le beurre. Le réserver.

Mettre la farine, la levure, le sucre, le sucre vanillé, le sel et les pépites de chocolat dans un saladier.

Ajouter l’oeuf dans le lait et le battre légèrement. Ajouter le yaourt à la préparation, et ensuite le beurre tiède. Verser le tout dans le saladier où se trouvent les autres ingrédients et mélanger grossièrement à l’aide d’une cuillère très peu de temps, vous allez obtenir une pâte épaisse avec des grumeaux, c’est normal !

Utiliser ensuite une cuillère à glace (ou une cuillère à soupe tout simplement) pour former vos muffins et verser la préparation dans des moules à muffins en silicone ou dans des caissettes en papier prévues à cet effet.

Mettre dans votre four à 180° pendant 20-25 minutes, en fonction de votre four.


vendredi 10 avril 2020

Tarte/Quiche aux poireaux et aux deux saumons





Si vous n'avez plus d'inspiration en ce moment, voici une recette simple et pour une belle tarte aux poireaux qui vous fera un repas complet pour 4 ou 6 personnes (en fonction de l'appétit de chacun), à déguster avec une salade (ou pas).

Vous pouvez bien sûr adapter la recette en fonction de ce que vous avez dans votre réfrigérateur...

Pour la pâte brisée:

200 g de farine (celle que vous avez sous la main fera très bien l'affaire !)
50 g de beurre
Eau
Sel

Pour la garniture:

2 oeufs
200 ml de crème de soja (ou crème fraîche)
100 g de lait d'avoine (ou de vache ou de soja)
4 poireaux
2 pavés de saumon (congelé pour moi)
4 tranches de saumon fumé
ciboulette ciselée (facultatif)
quelques dés de féta
sel, poivre
noix de muscade râpée (facultatif)

Préparation de la pâte

Préchauffer le four à 180°.

Préparer la pâte brisée (au Thermomix pour moi en quelques secondes), en mettant la farine, le beurre coupé en morceaux et le sel dans le bol de votre robot.

Faire 2-3 impulsions avec la touche turbo pour bien réduire le beurre en miettes, ajouter ensuite l'eau petit à petit et
continuer à faire quelques impulsions, jusqu'à obtenir une belle consistance de pâte. Ne pas hésiter à toucher la pâte pour vérifier sa consistance (ferme et moelleuse à la fois).

Faire une boule avec la pâte et l'étaler au rouleau à pâtisserie.

Placer une feuille de papier cuisson sur votre pâte, et la retourner afin d'avoir la pâte sur l'autre face. Placer le tout dans votre moule à tarte et piquer la pâte avec une fourchette.

Précuire la pâte pendant quelques minutes (5-10 min) pendant que vous préparez la suite.

Préparation de la garniture

Laver, éplucher et émincer les poireaux, les cuire à la vapeur avec les pavés de saumon pendant une dizaine de minutes environ. Vérifier la cuisson des poireaux en piquant avec la pointe d'un couteau, il faut qu'ils soient tendres mais pas trop cuits.

En ce qui concerne le saumon, le coeur des pavés doivent être encore rose lorsque vous arrêtez la cuisson, ils continueront à cuire dans le four.

Couper les tranches de saumon fumé en petits morceaux, réserver.


Dans le bol du thermomix (ou dans un saladier), mélanger les oeufs, la crème, le lait, le sel, le poivre et la noix de muscade, et fouetter le tout.

Sortir la pâte précuite du four et disposer les poireaux émincés, le saumon fumé, et les pavés de saumon émiettés. Saler et poivrer.

Ajouter ensuite la préparation liquide (oeufs, crème etc...) et disposer les dés de féta (ça marche aussi avec du chèvre frais type Petit Billy, Chavroux etc...), la ciboulette ciselée.

Enfourner pour 35 - 40 minutes (temps à ajuster en fonction de votre four).

Bon appétit !!





vendredi 3 avril 2020

Pain au levain cuisson en cocotte


Le pain c'est toute une histoire..., cela fait plusieurs années que je m'y entraîne, et au fur et à mesure de mes lectures, des tutos que j'ai pu voir sur le net, j'ai affiné ma technique, et j'ai enfin trouvé celle qui me convient le mieux avec un résultat à la hauteur de mes attentes !

Je ne dis pas que c'est la meilleure, car le pain est parfois capricieux, et il faut parfois recommencer sans se décourager, car oui, vous aurez peut-être des crêpes qui ne lèvent pas mais vous allez affiner votre technique en fonction de vos ressentis.

Pour cette recette, vous n'avez pas besoin de robot, tout se fait à la main. Je vous insère quelques vidéos afin d'expliquer mes gestes.

Pour le levain, vous trouverez la recette sur cette vidéo, c'est celle qui m'a permise de démarrer mon levain.

Vous pouvez également aller sur le blog Ni cru Ni cuit, où vous trouverez une mine d'explications sur le levain et son rafraîchissement ainsi que sur la fermentation en tout genre.

Dans cette recette, votre pain sera cuit le soir à la fin de la journée mais vous ne pourrez le déguster qu'au petit déjeuner le lendemain matin, car un pain chaud n'est pas digeste.

Allez c'est parti, on se lance. Je le répète, surtout ne vous découragez pas, car le pain au levain est tellement bon que vous serez ravi du résultat, même s'il vous faut plusieurs essais avant d'arriver à quelque chose de satisfaisant.



Retro-planning - 2 jours avant de faire votre pain

Rafraîchissement du levain:

Sortir votre levain chef du frigo, le matin par exemple.
Le laisser revenir tranquillement à température ambiante pendant 1h.

Partons du principe que vous avez 50 g de levain chef.

Ajouter 30 g d'eau au levain chef, mélanger avec une spatule.
Ajouter ensuite 30 g de farine, mélanger, couvrir et laisser à température ambiante.

Le soir répéter la même opération que ci-dessus, laisser à température ambiante.

Le jour du pain - le matin

Le lendemain matin, même chose, ce sera votre dernier rafraîchit car il vous faudra 180 g pour le pain + 30 à 50 g minimum à garder pour les autres fournées, on l'appelle le levain chef.

Pour un beau pain de 1 kg 100 environ:

600 g de farine (je fais actuellement un mélange de 300 g de T80 variétés anciennes et 300 g de T110 (farine complète))
350 g d'eau (pour ces deux farines, la quantité d'eau peut changer en fonction de la farine utilisée, voir Note*
10 g de gros sel gris
180 g de levain

Préparer l'autolyse, c'est à dire que vous allez mélanger la farine et l'eau, cela permet à la farine d'être plus souple et de développer son gluten.

Mettre tout d'abord la farine dans un saladier, ajouter l'eau (voir Note* ci-dessous). Couvrir et laisser reposer à température ambiante pendant la matinée par exemple.

*Note pour la quantité d'eau  je vous conseille d'ajouter l'eau petit à petit lorsque vous faites l'autolyse, car si vous faites du pain avec de la T65 par exemple (farine blanche), votre farine boira beaucoup plus facilement l'eau et vous vous retrouverez avec une hydratation de la pâte beaucoup trop importante si vous prenez la quantité d'eau que je donne ci-dessus.

Les farines de blés anciens, comme le grand épeautre, etc... ont tendance à s'hydrater beaucoup plus facilement alors attention au surdosage de l'eau...

Le midi

Votre levain est prêt à être utilisé, la farine a développé son gluten, tout est prêt.

Ajouter les 10 g de sel et les 180 g de levain à la farine qui a terminé son autolyse.

Bien mélanger le tout à la main, voir la vidéo que je vous ai préparée pour les explications en image. Vous allez en avoir plein les mains, c'est nooooormal ! 





Petit à petit le tout va s'homogénéiser et vous allez obtenir une belle pâte. 

Vous allez ensuite l'aérer en utilisant la technique de Richard Bertinet (boulanger français expatrié à Londres).

Assurez-vous d'avoir une surface propre et lisse bien sûr pour faire l'exercice, un plan de travail, une plaque de granit, ou une table lisse seront parfaits.

Le fait d'allier ces deux techniques me permet d'avoir une belle mie alvéolée, ce n'est pas encore du niveau de celle des pains de Thierry Delabre, le master du pain selon moi, mais c'est pas mal quand même 😜.

Je vous encourage d'ailleurs à aller sur le profil Facebook de Thierry Delabre si vous voulez des explications d'experts, car il pousse la technique jusqu'au bout, c'est un fou du pain et de la technique. J'ai beaucoup appris grâce à ses posts ! 

D'ailleurs en ce moment il fait des live pour expliquer comment démarrer et entretenir son levain, allez-y faire un tour !!!

Laisser pousser

Une fois que votre pâte a une texture un peu tendue, vous allez laisser pousser la pâte. Je laisse à température ambiante jusqu'à 17-18h par exemple.

Attention, si vous faites cette recette en été, la température ambiante étant plus chaude, votre pâte va fermenter beaucoup plus rapidement, il faudra donc laisser reposer moins longtemps.

Façonnage

Façonner la pâte comme sur ma vidéo ci-dessus (à 2.00 sur la vidéo). La mettre dans un torchon fariné dans un banneton, ou autre récipient, il m'est aussi arrivé d'utiliser le panier de mon essoreuse à salade, ça marche très bien (si vous avez une cocotte ronde) mais ma cocotte étant ovale ça ne fonctionnait pas bien pour la cuisson...

Laisser reposer encore 2h mais à température plus froide, 15° par exemple, c'est la phase d'apprêt, vous pouvez également laisser reposer toute une nuit au frigo si vous voulez. C'est ce qu'on appelle une fermentation lente, le goût du levain sera un peu plus développé.

Cuisson

Faire chauffer le four à 240° avec la cocotte couverte (vide bien sûr!) à l'intérieur pendant 20-30 min environ, si vous avez une option cuisson du pain sur votre four, n'hésitez pas à la sélectionner.

Renverser ensuite la pâte sur un papier sulfurisé en prenant soin de ne pas la brusquer, aidez-vous d'une planche pour pouvoir retourner le banneton délicatement.

Faire une belle grigne à l'aide d'une lame de rasoir sur toute la longueur du pain ou en croix, ou selon votre inspiration.




Mettre la pâte dans votre cocotte et faire cuire pendant 45 minutes à 240° avec le couvercle, puis enlever le couvercle et continuer la cuisson pendant 5 min à 190°.

Sortir le pain et le laisser refroidir sur une grille. Vous aurez du pain frais pour le petit déjeuner !!


Pain avec de la T65










mardi 31 mars 2020

Petits goûters maison - Barquettes à l'abricot


M Kitchen

Vous pouvez faire cette recette avec vos enfants, ma fille l'a faite avec ses cousines en FaceTime ce week-end ! C'est une recette hyper facile et rapide, et tellement meilleure que les barquettes du commerce !

Si vous n'avez pas de moules à barquettes, pas de panique, vous pouvez tout aussi bien utiliser des moules à madeleines, ou des petits moules en silicone.

Pour une trentaine de barquettes:

100 g de farine
80 g de sucre
4 oeufs
De la confiture, de la pâte à tartiner, du caramel...

Préchauffer le four à 180° chaleur tournante. Préparer votre moule à barquettes ou la forme que vous avez sous la main, ça marche aussi !!!

Séparer les blancs des jaunes et mettre les blancs dans le bol de votre robot (ou dans un saladier).

Monter les blancs en neige en ajoutant le sucre petit à petit jusqu'à obtenir des blancs mousseux (type mousse à raser).

Ajouter ensuite les jaunes d'oeufs et continuer à fouetter en réduisant la vitesse au minimum.

Ajouter la farine tamisée au mélange précédent en remuant avec la maryse, en partant du centre et en ramenant la maryse vers l'extérieur du bol, très délicatement.

A l'aide d'une poche à douille (si vous en avez une), sinon avec une petite cuillère, remplir les moules aux 3/4 et enfourner pour 10 minutes.

Sortir les barquettes du four et prendre l'ustensile pour faire un petit creux en enfonçant la pâte au centre des barquettes (pour y placer la confiture, la pâte à tartiner etc...). Si vous n'avez pas l'ustensile adéquat (voici ce que j'utilise en photo), prenez ce qui se rapproche le mieux pour faire le creux.

Démouler ensuite et garnir la préparation sucrée de votre choix, pour nous c'était confiture maison aux abricots de Laura 😋 qui se reconnaitra.

Bonne dégustation !






mercredi 25 mars 2020

Banh cuon ou crêpes vietnamiennes




Ces crêpes vietnamiennes sont une vraie merveille, si vous les avez déjà goûtées et aimées au restaurant, vous allez adorer cette recette.


J'ai revisité la recette sur la chaîne Youtube de Cooking with Morgane car je n'avais pas les ingrédients typiques vietnamiens. Vous trouverez toutes les explications en vidéo car la manipulation peut être un peu technique mais une fois qu'on a trouvé l'astuce, ça fonctionne bien.


Pour une douzaine de petites crêpes vietnamiennes:

100g de farine de riz
100g de farine de manioc ou de tapioca c'est pareil
1/4 c. à café de sel
25 ml d'huile
50 cl d'eau

Farce

150 g de porc hâché
10 g de champignons noirs déshydratés (ou shiitakés)
1 oignon
2 gousses d'ail
1 c. à soupe de sauce nuoc 
mam
1 c. à café de sauce soja
Sel, huile

Echalotes frites

100 g d'échalotes
100 ml d'huile
Sauce nem

Matériel

1 petite poêle anti-adhésive + un petit couvercle
1 wok ou une sauteuse
1 planche en plastique (de préférence) huilée



Mettez les champignons à tremper dans un bol d'eau froide pendant 1h, rincez-les et égouttez-les. Découpez ensuite la partie dure du pied du champignon (pas pour les shiitakés). Mixez-les au robot.

Préparez ensuite la pâte à crêpes.
Mélangez tous les ingrédients et fouettez, laissez reposer.

Emincez l'oignon, écrasez les gousses d'ail et hâchez-les.

Faites chauffer l'huile dans un wok, versez l'oignon et l'ail et faites dorer quelques minutes, ajoutez ensuite le porc hâché, ajoutez le sel et les sauces, faites cuire pendant quelques minutes puis ajoutez les champignons.

Préparez ensuite les échalotes frites, émincez-les finement, et faites chauffer l'huile. Versez les échalotes dans l'huile chaude et faites frire jusqu'à ce que les échalotes soient bien dorées. Egouttez-les sur du papier absorbant.

Faites chauffer de l'huile dans une petite poêle anti-adhésive, sur feu moyen, versez de la pâte pour recouvrir la surface de la poêle, et reversez le surplus dans le saladier.

Couvrir tout de suite avec le couvercle et laissez cuire pendant 1 minute environ.

Retournez ensuite la poêle sur la planche afin de poser la crêpe dessus et déposez la farce au centre (attention à ne pas trop en mettre), rabattre les deux côtés sur la farce et roulez délicatement car la pâte est fragile et très collante.

Déposez les rouleaux dans un plat légèrement huilé.

Répétez l'opération jusqu'à épuisement de la farce et de la pâte.

Versez les échalotes frites dessus et un peu de sauce nems.

Dégustez sans attendre.



lundi 23 mars 2020

Brioche moelleuse


J'ai repris ma recette de la brioche des rois afin d'en faire une brioche tout simple mais tellement moelleuse !!! J'ai suivi les explications de la vidéo de Thierry Delabre pour le façonnage et le repos de la brioche.

Pour faire cette brioche, il faut de la patience, 3 heures de pousse...et une nuit au frigo ... et oui mais ça paye ensuite!

Temps de levée total: 3h00 + une nuit

Ingrédients:

Pour la brioche:

400 g de farine T65 (ou T55)
24 g de levure fraîche
100 g de lait d'amande ou d'avoine (celui utilisé dans mon cas) ou de soja ou de vache
60 g de sucre blond en poudre
50 g de beurre
6 g de gros sel gris non raffiné
2 oeufs
20 ml de rhum

Pour la dorure (hors période de confinement ...):

(j'ai utilisé du lait d'avoine pour garder mes oeufs ...)

1 jaune d'oeuf
1 pincée de sel
1 c à s d'eau


Vous pouvez réaliser toute la recette au thermomix si vous le souhaitez. Je préfère utiliser mon Kitchenaid pour pétrir la pâte.

Faire tiédir le lait dans le bol du thermomix pour moi, 37°/vit. 1 pendant 1 minute, ajouter ensuite la levure émiettée et mixer sur vit. 2 pendant 10 secondes. Laisser reposer.

Dans le bol d'un robot pâtissier, mélanger la farine, le sucre, le sel, le rhum et le lait tiède.

Pétrir avec le crochet du robot pendant 2 minutes sur vitesse  1.

Ajouter ensuite les oeufs et continuer à pétrir pendant 5 minutes. Les temps sont importants pour pouvoir obtenir une belle levée et une mie moelleuse.

Ajouter ensuite le beurre coupé en dés, et continuer à pétrir pendant 10 minutes sur vitesse 2. Augmenter ensuite la vitesse et pétrir encore pendant 5 minutes.






Former une boule avec la pâte, la mettre dans un plat recouvert d'un couvercle (ou film plastique...) et la laisser lever dans un endroit chaud pendant 3 heures.










Au bout des 3 heures, la pâte a bien levé comme sur la photo. Dégaser la pâte et faire des rabats comme dans la vidéo de Thierry Delabre (à 2 min environ).

Disposer ensuite dans un saladier huilé, et filmer au contact. Mettre au réfrigérateur pendant 8h au moins. 



Sur un plan de travail légèrement fariné, étaler la pâte en lui donnant une forme de rectangle sur une épaisseur de 2 cm puis la replier en 3, la tourner d'un quart de tour puis étaler de nouveau la pâte en lui redonnant la forme d'un rectangle, la replier de nouveau en 3 et la tourner de nouveau d'un quart de tour, et répéter la même opération une 3ème fois.

Etaler la pâte de nouveau et la rouler comme un boudin dans le sens de la longueur, et couper des tronçons de 4-5 cm environ, il faut qu'ils fassent la moitié de la hauteur du moule.

























Les placer à la verticale dans votre moule, couvrir d'un torchon humide et laisser de nouveau lever la pâte dans un endroit chaud, jusqu'à ce que la pâte atteigne le bord du moule, ça peut prendre entre 1h30 à 3h en fonction de la température ambiante, vous pouvez mettre votre moule près d'un radiateur par exemple pour accélérer la pousse ou dans votre four en position étuve si vous avez cette option.

Préchauffer ensuite le four à 180° chaleur tournante.

Mélanger le jaune d'oeuf avec le sel et l'eau (ou le lait d'avoine pour moi pour cette brioche, c'est moins beau mais on fait avec les moyens du bord) et badigeonner la brioche.

Enfourner la brioche et baisser le four à 160° (pour moi - peut être 170° pour vous, selon votre four) afin de ne pas faire craqueler la brioche lors de la cuisson et afin de conserver le moelleux. Laisser cuire pendant 30 à 40 minutes environ et sortir la brioche lorsqu'elle est bien dorée.

Laisser refroidir sur une grille et la mettre ensuite dans une boite afin qu'elle puisse garder son moelleux.

Enjoy !!!

N'hésitez pas à me laisser vos commentaires, vos avis, ou vos questions, je me ferai un plaisir d'y répondre 😉






dimanche 22 mars 2020

Cuisine du placard # 4 - Poulet sauté aux noix de cajou d'après une recette de Margot Zhang



Voici une recette tirée du livre de Margot Zhang "CHINE", vous n'aurez peut-être pas tous les ingrédients mais vous pouvez faire appel à votre créativité afin de réaliser cette recette avec ce que vous avez sous la main, je suis sûre que ce sera très bien.

Si vous avez des cacahuètes ça marche aussi.

Pour 3-4 personnes:

300 g de blancs de poulet
50 g de noix de cajou
Ciboulette chinoise ou ciboulette ou oignons nouveaux
3 tranches de gingembre
1 gousse d'ail
1 c. à soupe de sauce soja
2 c. à soupe d'huile d'olive + un peu pour les noix de cajou
1 petit poivron rouge (pas utile si vous n'en avez pas)

Marinade:

1 c. à soupe de sauce soja
1 c. à café de fécule de pomme de terre (ou de maïs (Maïzena))
1 c. à soupe de vinaigre de riz ou de Xérès

Sauce:

1 c. à soupe de sauce soja
1 c. à café de fécule de pomme de terre (ou de maïs (Maïzena))
2 c. à café de vinaigre de riz
5 c. à soupe d'eau
1 c. à café de sucre

Faites dorer les noix de cajou avec un peu d'huile d'olive dans une poêle à feu doux, mettez les sur du papier absorbant et réservez.

Coupez le poulet en petits morceaux, disposez les dans un saladier, et ajoutez la marinade, remuez bien le tout.

Mettez au frigo pendant 30 minutes environ (plus si besoin en fonction de votre organisation).

Hachez la gousse d'ail, la ciboulette et râpez le gingembre.

Dans un wok, mettez l'huile d'olive à chauffer et faites sauter le poulet mariné jusqu'à ce qu'il soit bien doré et qu'il vous paraisse cuit.

Ajoutez ensuite l'ail, la ciboulette, le gingembre, (et le poivron si vous en mettez) et mélangez bien le tout.

Ajoutez ensuite la sauce sur le poulet et continuez à bien mélanger, la sauce va se lier petit à petit, dès que c'est le cas arrêtez la cuisson.

Ajoutez les noix de cajou et dégustez sans attendre.

Bon appétit !!!